Polymnie
           
Polymnie   Polymnie   Polymnie  
  Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie
 
Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie


Polymnie
Polymnie Polymnie Polymnie
 


Fernando Obradors Mélodies populaires espagnoles
Corinne Sertilanges, soprano Daniel Benzakoun, piano

POL 160 223

11
télécharger le bon de commande



 
 
Polymnie

PolymniePolymniePolymnie

 

Fernando Obradors,
Mélodies populaires espagnoles

"Les interprètes ont à cœur de restituer les idiomatiques et les sentiments très contrastés de ces mélodies populaires."
Piano Magazine


en écoute : Oh, que buen amor, saber yoglar




   
         
   

polymnie

Né en 1887, Fernando Jaumandreu Obradors se forma à la composition à Barcelone auprès des maîtres Lamote de Grignon et Nicolau. Il se rendit ensuite à Paris pour parachever son métier de compositeur, pianiste et chef d'orchestre, puis donna des concerts avec les différentes formations orchestrales de Barcelone, Paris, Milan, Buenos Aires... établissant ainsi des relations privilégiées avec celle du Teatro del Liceo à Barcelone, qu'il dirigea régulièrement à la fin de la guerre civile. Ce fut alors qu'il créa l'Orchestre Symphonique de Barcelone dont il prit la direction générale, tout en assumant les fonctions de chef d'orchestre. Invité par les autorités de Gran Canaria à réorganiser l'orchestre et le conservatoire de Las Palmas, il reviendra à Barcelone en 1945, où, souffrant d'un cancer , il finira ses jours. Le succès d'Obradors tient avant tout dans son recueil de mélodies pour voix et piano "Canciones clasicas espanolas". C'est une oeuvre particulièrement appréciée des Espagnols et souvent interprétée. Le reste du catalogue du compositeur comprend un opéra "La maja de los lunares" des opérettes. On ne compte pas moins de trente cinq oeuvres lyriques, de la musique de chambre et des oeuvres pour orchestre, comme la "Replica de la farandola de Bizet", deux oeuvres symphoniques plus ambitieuses, "La mosca de Oro" et " El Poema de la jungle" inspiré du "Livre de la jungle" de Kipling, qui met en lumière les dons d'orchestrateur d'Obradors. C'est pour cette composition qu'Obradors se vit remettre le Prix Albeniz en 1938 par le gouvernement de Catalogne.

 

polymnie

Corinne Sertillanges

C'est dès l'âge de quatre ans que Corinne Sertillanges commence la musique par l'apprentissage de la flûte à bec (conservatoire de Montesson) puis poursuit ses études au C.N.R.de Tours qui l'amèneront à son diplôme de pianiste. A 19 ans elle découvre l'opéra et entre au conservatoire d'Orléans dans la classe de J. Bonnardot. Elle abordera dès 1991 des rôles de premier plan : Donna Elvira, Dorabella, Madame Butterfly. Elle se fait remarquer lors de plusieurs concours : Prix Mozart au concours U.F.A.M. à Honfleur,finaliste du concours international de Marmande, demi finaliste du concours du Belvédère de Vienne. En 1994 elle entre directement en cycle de perfectionnement au C.N.S.M. de Paris (classe de Robert Dumé) et tient d'autres rôles : Fata Morgana (L'Amour des trois oranges), Iseult du "Vin herbé" de Franck Martin (Amphithéâtre Bastille), La Voix humaine. En janvier 2000, Niksa Bareza (chef d'orchestre de la Scala de Milan lui confie le rôle de Manon Lescaut pour quinze représentations au National Reise Opéra de Hollande. Le récital occupe une place importante dans sa carrière avec des partenaires tels que: Emmanuel Strosser, Jean Claude Pennetier, l'Orchestre Poitou-Charentes, l'Orchestre National Français, l'Orchestre de la ville d'Orléans dirigé par Jean Marc Cochereau avec qui elle travaille régulièrement .

 

polymnie

Daniel Benzakoun commence ses études musicales au Conservatoire d'Orléans et obtient la médaille "Claude Debussy" du Ministère de la Culture en 1981. Il poursuit ses études de piano à l'Académie de Jérusalem auprès d'Alexander Tamir où il se voit décerner en 1983 un "Bachelor of Arts" et en 1986 un "Artist Diploma" en soliste et en duo avec sa femme Laurence. Le duo sera par la suite lauréat de plusieurs Concours Internationaux ( 1989-1991). Titulaire du C.A de piano depuis 1989, il enseigne à l'Ecole Nationale de Musique d'Orléans depuis 1991. Il anime depuis 2002, un stage de piano quatre mains au conservatoire d'Orléans, "Duos de pianos en scène". Daniel Benzakoun se produit en soliste (Festival du piano à Orléans, récitals à Jérusalem, Tel-Aviv), interprète le 3°concerto de Beethoven, le 2° de Brahms, le 3° de Bartok ou encore le 2° de Rachmaninov, et en duo de pianos (tournées nationales et internationales depuis 1985, participation à divers festivals, enregistrements de disques...) . En musique de chambre, il a pour partenaires le violon solo de l'orchestre de Jérusalem, Brigitte Sulem, (violon solo de l'orchestre de Monaco), effectue des tournées avec quatuor à cordes, donne des concerts en sonate (avec le flûtiste Avner Biron, flûte solo de l'orchestre de chambre d'Isra‘l, le clarinettiste François Gillardot, le saxophoniste Frédéric Juranville, la violoncelliste Raphaèle Sémezis ) et de nombreux récitals avec la soprano Corinne Sertillanges. Discographie: "L'oeuvre de Brahms pour deux pianos", 1994 "Musique Russe pour piano à quatre mains", 1999 (dist. Harmonia Mundi) "RAVEL- oeuvres originales et transcriptions pour deux pianos", 2001 (Intégral-Classic) "POULENC-oeuvre pour deux pianos", mars 2003 Intégral-classic. Recommandé par Répertoire et Classica.
site : http://www.duobenzakoun.com

 

 

 

Polymnie

en écoute : Oh, que buen amor, saber yoglar

Polymnie

Accueil | Catalogue | Interprètes | Instruments | Compositeurs | CDpac | Stages | Contact | Liens
www.polymnie.net Site officiel du Label Polymnie • © CDpac • Tous droits réservés •