Polymnie
           
Polymnie   Polymnie   Polymnie  
  Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie
 
Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie


Polymnie
Polymnie Polymnie Polymnie
 


Panorama de l'œuvre de Claude Pascal
Gérard Poulet, violon Guigla Katsarava, piano Juliette Hurel, flûte Benoît Fromanger, flûte Amanda Favier, violon Brigitte Vandôme, piano Anne Baquet, soprano Damien Nédonchelle, piano Javier Quevedo, guitare Quatuor Mija, saxophones
: Chiharu Lemarié, Yann Lemarié, Mami Miyata, Jean Ledieu Micheline Colin, chef de chœurs


POL 590 325

11
télécharger le bon de commande



 
  Claude Pascal

PolymniePolymniePolymnie

Claude Pascal
Sonate pour violon et piano
Sérénade pour guitare
Top Model pour soprano et piano
Notturno pour violon et piano
Sonate pour deux flûtes
Suite chorégraphique pour quatuor de saxophones
Eléments de solfège pour chant et piano
l'Invitation aux voyages pour chœur d'enfants


"Servi par des interprètes qui jouent le jeu avec talent, ...voilà un disque qu'on doit écouter en se rendant disponible à toutes les voies empruntées par un musicien qui n'écoute que son plaisir sans renoncer à un constant souci de concision et de perfection..."
Le Monde de la Musique

"Compositeur couronné du Prix de Rome, Claude Pascal est un cas exceptionnel. Son langage particulier consiste à un piquant inattendu, et son activité créatrice remarquable ne perd pas son talent.
Un chef d'œuvre !"

Tami Nodaira


en écoute : Tranquillo, premier mouvement de la Sonate pour violon et piano

   
 


Si on rencontre Claude Pascal, tout bronzé de plusieurs mois passés dans une île de Bretagne où il se rend régulièrement, et qu'on lui demande comment se déroule son séjour, il feint, avec son humour légendaire, une méchante colère et s'exclame "Je n'ai jamais de vacances !" En a-t-il jamais eu ? A 12 ans, il chante le rôle d'Yniold dans Pelléas et Mélisande de Debussy au Théâtre des Champs-Elysées. Suivent de brillantes études musicales au Conservatoire de Paris, et de là, s'enchaîne une vie tout entière consacrée à la musique. 1945 - Premier Grand Prix de Rome de composition musicale. 1965 -1987 - Professeur conseiller aux études (directeur adjoint) au Conservatoire de Paris. 1967 -1980 - Membre du Conseil de nomination du Conservatoire de Paris. 1965 -1967 - Directeur artistique du Club français du disque. 1969 -1979 - Critique musical au Figaro. De 1983 à 1991, il est Expert près la Cour d'Appel de Paris et agréé par la Cour de Cassation (Propriété musicale). De récentes affaires lui ont permis d'apporter une fois encore ses compétences dans un procès touchant deux grandes vedettes de la chanson. Cette activité ne l'empêche pas de suivre de près le parcours des anciens élèves du Conservatoire, de leur prodiguer conseils et encouragements... quand il n'écrit pas pour eux.
Auteur d'innombrables œuvres, dont certaines sont données au programme des concours (comme la Sonate pour violon et piano, écrite pour le Concours Long-Thibaud), Claude Pascal monte et remonte sans cesse "au front" de la musique, écrivant, là, un Opéra cosmique pour enfants, (bientôt redonné à la "Halle aux Grains" à Toulouse, sous la direction de Stéphane Cardon), ici, un quatuor de saxophones, et bien d'autres pièces. Passez commande... Il n'a jamais de vacances ! Son extraordinaire vitalité comme son humour de chaque instant étonnent, et l'on ne sait plus, finalement, si ses compositions lui ressemblent ou si, tout bonnement, c'est lui qui vit à l'unisson de sa musique, qui fleurit d'elle-même à chaque saison.

Gérard Durantel

2ème Sonate pour violon et piano

Commande du concours international Long-Thibaud pour le concours de violon de 1963, cette sonate est composée de quatre mouvements, les deux derniers étant enchaînés. Le premier mouvement évoque une tranquille promenade dans un paysage teinté d'un folklore imaginaire. Le deuxième mouvement s'apparente à un scherzo bondissant. Le troisième égrène un thème mystérieux en sons harmoniques. Après une montée progressive, la musique s'exprime en de farouches accents pour retomber bientôt dans le calme absolu. Le dernier adopte une carrure où un 5/8 introduit régulièrement un élément de fièvre dans un 2/4 très carré. Une séquence médiane voit le piano, puis le violon se lancer à l'assaut de grands accords, distribués selon un 5/4 fermement dessiné.


Gérard Poulet

Gérard Poulet, fils du violoniste et chef d'orchestre Gaston Poulet, a un passé d'enfant prodige. Entré à 11 ans au Conservatoire de Paris, il en sort l'année suivante avec un Premier Prix à l'unanimité. A 18 ans, il remporte le Premier Prix du Concours Paganini de Gênes. Il bénéficie de l'enseignement des plus prestigieux Maîtres du violon comme Francescatti, Menuhin, Milstein et surtout Henryk Szeryng, son "père spirituel". Commence alors une carrière internationale qui l'amène à se produire sur les plus grandes scènes des quatre continents. Professeur au CNSM de Paris, il dispense aussi son enseignement en master-classes dans le monde entier. Pédagogue exigeant et ambitieux pour ses élèves, comme le prouvent les remarquables résultats de ceux-ci aux grands Concours, Gérard Poulet est, sans conteste, une figure emblématique du Violon Français.

 


Guigla Katsarava

Né en Géorgie en 1972, Guigla Katsarava commence le piano à l'âge de 5 ans. A 11 ans, il joue en soliste avec l'Orchestre Philharmonique d'Etat de Géorgie. La même année, il remporte le Premier Prix du concours "Jeunes musiciens de l'Union soviétique". En 1989 il entre au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou où il obtient le "Diplôme rouge". Il remporte le Premier Prix de musique de chambre au 1er Concours international S. Rachmaninov. Guigla Katsarava se produit dans le monde entier, tant en soliste qu'en musique de chambre. Il est professeur à l'Ecole Normale de Musique de Paris.

Sérénade pour guitare

Le thème de cette Sérénade, dédiée à Javier Quevedo, évoque on ne sait quels souvenirs heureux que le temps a fanés. S'y expriment des sentiments de nostalgie.


Javier Quevedo

Né à Saragosse, Javier Quevedo poursuit ses études musicales dans les Conservatoires nationaux de Madrid, Lisbonne, et à l'Ecole Normale de Paris. Il est le disciple d'Emilio Pujol. Sa carrière de concertiste le mène dans les salles de concert les plus prestigieuses d'Europe et des Etats-Unis. La qualité de sa technique, la clarté de son interprétation, sa personnalité lui valent la faveur du public et l'estime de la critique. Spécialiste de musique espagnole des XIXème et XXème siècles, il a réalisé divers enregistrements pour la Guilde Internationale du Disque et Decca Records. Professeur à l'Ecole Normale de Musique de Paris, au Conservatoire de Saint-Germain-en-Laye, il donne des master-classes dans le monde entier.

Top-Model et Cie Textes et musique de Claude Pascal

Top-Model et Cie nous dépeint trois personnages féminins quelque peu excentriques. La Flambeuse nous prend à témoin des funestes retombées de sa carrière de joueuse de casino. Top-Model est un mannequin ravi de son sort et qui nous le fait savoir avec insistance. Enfin, La Diva est particulièrement contente d'elle-même. Cette série -comme Eléments de Solfège - est dédiée à Anne Baquet.


Anne Baquet

Anne Baquet fait ses études musicales en Russie puis en France où elle suit des cours de danse et de comédie. Elle se produit dans le monde entier, avec Karine Saporta, Michael Nyman, et le cirque de Barbarie. En 1997, elle crée avec Claudine Allegra son récital "J'aurais voulu dev'nir chanteuse". Elle obtient le Prix Charles Oulmont. En 1999, elle crée un nouveau spectacle, en Suisse puis à Paris. L'enregistrement de son troisième spectacle obtient un "Choc du Monde de la musique".


Damien Nédonchelle

Né en 1957, Damien Nédonchelle commence la musique à l'âge de cinq ans. En 1967, il est admis au CNSM de Paris, dans les classes de piano, musique de chambre, écriture, et accompagnement.Titulaire de six prix au CNSM et admis au cycle de perfectionnement de piano, il remporte une médaille d'or au Concours international Viotti. Il collabore avec un grand nombre d'interprètes, tant en soliste qu'en musique de chambre, ou encore en tant que compositeur. Pianiste complice des spectacles d'Anne Baquet, il est depuis 1985 directeur du Conservatoire de Gagny.

Notturno pour violon et piano

L'introduction, au piano, fait entendre un thème murmuré. Le thème principal est exposé au violon. Le troisième thème présente une sonorité cristalline. Le quatrième thème, au piano, est aimable, nonchalant. Le violon, avec sourdine, déroule ensuite une souple mélodie sur de lents accords d'où émerge le thème initial. Fin interrogative sur quatre notes pizzicato.


Amanda Favier

Artiste précoce, Amanda Favier donne son premier concert en soliste à l'âge de neuf ans, et fut la plus jeune lauréate du Concours international J.S. Bach à Leipzig. Après son Premier Prix de violon obtenu dans la classe de Gérard Poulet au CNSM de Paris, elle parfait sa formation musicale auprès du violoniste slave Igor Czim, puis de Ifrah Neaman à Londres. Titulaire de nombreux prix internationaux, Amanda Favier a déjà joué dans les plus grandes salles : Gewandhaus de Leipzig, Concertgebouw d'Amsterdam.


Brigitte Vandôme

Brigitte Vandôme a fait ses études au CNSM de Paris où elle obtient les prix de piano, musique de chambre, accompagnement, harmonie, contrepoint, fugue. Accompagnatrice des grands concours internationaux (Munich, Concours Menuhin, Maurice Vieux, Jacques Thibaud), Brigitte Vandôme n'en consacre pas moins une partie de son activité à la pédagogie. Elle enseigne au CNR de Boulogne-Billancourt, ainsi qu'au CNSM de Paris. Avec le violoniste Stéphane Tran Ngoc, elle vient d'obtenir le prix de la Nouvelle Académie du disque pour la Sonate de Serge Nigg.

Sonate pour 2 flûtes

Dédiée à Juliette Hurel et Benoît Fromanger, cette sonate met exactement sur le même plan l'un et l'autre instrument. Elle comprend trois mouvements. L'Allegro initial présente un thème de caractère vif, immédiatement suivi par ce même thème mais en mouvement contraire. Lui succèdent un second, puis un troisième thème chantants. Le motif du début revient dans une présentation rythmique différente. La conclusion a lieu sur le deuxième thème chantant. Le deuxième mouvement, Lento espressivo, nous offre un dialogue entre les deux solistes, débouchant sur un long canon à l'octave. La seconde partie du morceau reprend les mêmes éléments dans une nouvelle présentation et avec un canon plus serré. Un motif entraînant, exposé aux deux flûtes, ouvre le finale, Vif. Ce motif formera ensuite contrepoint à un thème soutenu mais aux allures désinvoltes. Le court développement qui suit et la conclusion se font sur le thème initial. La musique s'estompe pour venir capituler sur un double trémolo dans le grave, à peine perceptible.


Juliette Hurel

Née en 1970, Juliette Hurel entre en 1991 au CNSM de Paris où elle obtient un Premier Prix de flûte à l'unanimité, première nommée, et un Premier Prix de musique de chambre à l'unanimité. Elle est alors admise en cycle de perfectionnement, en musique de chambre, puis en flûte dans la classe de Maurice Bourgue. Parallèlement, elle étudie à la Hochschule de Cologne, où elle obtient le prix de perfectionnement à l'unanimité. Primée dans plusieurs concours internationaux, elle se produit dans le monde entier, tant en soliste qu'en musique de chambre. Depuis 1998, elle est flûte solo de l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam.


Benoît Fromanger

Né à Paris, Benoît Fromanger étudie la flûte au CNR de Versailles puis au CNSM de Paris où il obtient les Premiers Prix de flûte et de musique de chambre. Membre de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, il devient super-soliste de l'Orchestre de l'Opéra de Paris, puis de l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise. Il se produit dans des formations les plus diverses (Ensemble Intercontemporain, Orchestre de Paris, Ensemble Bach, Orchestre Philharmonique de Berlin). Dirigé par les plus grands chefs d'orchestre, il joue également en tant que chambriste avec des partenaires prestigieux.

Suite chorégraphique pour quatuor de saxophones

Dédiée au Quatuor Mija, cette Suite comprend cinq mouvements. Une Variation brillante, rebondissante. Un Adage très soutenu, reposant sur un thème de neuf notes exposé par les quatre instruments ; passant d'un instrument à l'autre, il culmine en un canon de caractère vibrant, exacerbé. Un Entracte joyeux fondé sur un thème robuste ; la fin de l'entracte se devine quand on entend, au loin, le thème d'un célèbre ballet du XIXeme siècle : un musicien de l'orchestre revoit sa partie. Une Marche des Saltimbanques, pesante et mélancolique. Une seconde Variation brillante, dotée d'un thème volubile, constamment variée dans son harmonisation.


Le Quatuor Mija

Interprétant de manière appuyée le principe de parité, le Quatuor Mija réunit deux Japonaises, et deux Français ; du côté de l'aigu (soprano et alto), c'est le Japon qui mène la danse, et du côté du grave (ténor et baryton), c'est la France. De surcroît, un lien particulièrement fort unit le grave à l'aigu, la France au Japon. Yann Lemarié a, en effet, épousé Chiharu Inoué. Enfin, il n'est pas sans importance de noter que nos quatre instrumentistes ont été façonnés par l'Ecole française de saxophone, issue du glorieux et regretté Marcel Mule.

Chiharu Lemarié - Chiharu Lemarié est la première Japonaise saxophoniste à être diplômée du CNSM de Paris (classe de Claude Delangle). Lauréate du Concours international de Saint-Nom-la-Bretèche et de l'UFAM, elle enseigne actuellement à l'Université de musique de Nagoya et se produit également au sein de l'Orchestre philharmonique de cette ville.

Mami Miyata - Mami Miyata commence le piano à l'âge de 4 ans et le saxophone à 15 ans. Licenciée d'art à la Faculté de musique de l'Université Elizabeth d'Hiroshima en 1992, elle obtient une Maîtrise de musique à cette même université en 1999. Premier Prix à l'unanimité avec félicitations au Conservatoire des Lilas, Premier Prix au Concours régional d'Ile de France, puis Prix d'excellence au Concours Bellan, elle enseigne actuellement à l'Université Elizabeth et se produit au sein de l'Orchestre Philharmonique d'Hiroshima.

Yann Lemarié - Yann Lemarié a obtenu le Prix de perfectionnement à l'unanimité au CNR de Paris. Demi-finaliste (1999) du Concours international de Bois de Bayreuth, il a joué et enregistré avec le quatuor de saxophones Jean Ledieu. Il enseigne dans les Conservatoires des 7ème et 20ème arrondissements de Paris.

Jean Ledieu Premier Prix de saxophone du CNSM de Paris, dans la classe de Marcel Mule, Jean Ledieu entre au Quatuor Deffayet dès sa création. Il se produit également au sein des grandes formations françaises et étrangères sous la direction des plus grands chefs d'orchestre. Jean Ledieu a été professeur aux CNR de Paris et de Nancy. Il a créé, en 1987, le Quatuor Jean Ledieu et dirige, depuis 1991 - aux Editions Combre - la collection "Saxophone". Il est dédicataire de nombreuses Ïuvres contemporaines en soliste, en duo, en quatuor.

 

Eléments de solfège

Transcription d'une œuvre pour chœur a cappella intitulée Ut ou Do (Ed. Durand 1962), ces Eléments de solfège mettent en musique quelques définitions, telles qu'on pouvait les lire dans l'édition 1919 de la Théorie de la musique de Danhauser, manuel qui a longtemps été le bréviaire de tout apprenti musicien. Ce texte - d'une froideur qui peut sembler décourageante - offre cependant quelques prises à la musique. La syncope, par exemple, est illustrée... par un thème syncopé. Et Ut ou Do, en saut d'octave, lance le thème de la pièce qui porte ce titre.

I -C'est sur la portée... La portée est la réunion de cinq lignes horizontales, parallèles et équidistantes. C'est sur la portée que se placent les signes qui servent à écrire la musique.

II- L'altération est un signe... L'altération est un signe qui modifie le son de la note à laquelle il est affecté. Il y a trois altérations: le dièse qui élève le son de la note, le bémol qui abaisse le son de la note, le bécarre qui détruit l'effet du dièse ou du bémol. Ainsi, il abaisse un son précédemment élevé par le bémol.

III- Syncopes, temps faibles, temps forts. La syncope est un son articulé sur un temps faible ou sur la partie faible d'un temps et prolongé sur un temps fort ou sur la partie forte d'un temps. Sons articulés sur le deuxième et le quatrième temps (temps faibles), et prolongés sur le premier et le troisième temps (temps forts).

IV- Ut ou Do. Il n'y a que sept noms de notes pour exprimer tous les sons : Ut ou Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si. On nomme octave la distance qui sépare deux notes de même nom.

 

L'Invitation aux voyages

Froids et impersonnels, ce texte - comme celui des Eléments de solfège - semble vouloir décourager toute tentative de mise en musique. Cette œuvre - Premier Prix des "Rencontres internationales de chant choral de Tours" (1980) - s'empare de courts extraits de la réglementation de la SNCF, telle qu'on pouvait la lire dans les anciens indicateurs Chaix - une institution. Sous leur aspect rébarbatif, se cachent cependant quelques angles d'attaque. Par exemple, les mots "Trans-Europ-Express" finissent par évoquer les pistons d'une locomotive. Dans Bagages, la liste des objets interdits d'enregistrement fait rêver à quelque caverne d'Ali-Baba. La voix fraîche des enfants et le sérieux avec lequel ils énoncent ces règles scrupuleusement détaillées, semblent pouvoir compenser l'absence de tout élément poétique.

I- Billets pour voyageurs ordinaires. Le prix des billets est déterminé par addition : d'une taxe kilométrique, calculée en fonction du prix de base kilométrique, d'une taxe complémentaire. Les tableaux horaires indiquent la distance de chaque gare à la gare tête de ligne. On calcule, par différence, la distance entre deux gares. A ces prix s'ajoute, au départ de certaines gares, une surtaxe locale. Les enfants de moins de quatre ans ne paient rien, à condition d'être portés sur les genoux.

II- Accès des quais. Pour accéder au quai, il faut présenter au contrôle un titre de transport ou un ticket de quai. Les tickets de quai sont délivrés au prix unitaire de un franc. Ils ne donnent pas le droit de monter dans les voitures.

III- Trans-Europ-Express. Certaines relations rapides entre grandes villes sont assurées par des rames spéciales faisant partie de l'organisation Trans-Europ-Express.

IV- Bagages. Ne sont pas admis comme bagages : - L'or, le platine, les bijoux, les pierres précieuses et les papiers valeur - les objets dont les dimensions ne permettent pas le chargement dans les wagons - les animaux vivants, sauf certains petits animaux, sous certaines conditions de poids et d'emballages.

V- Surclassement. Le voyageur de deuxième classe qui veut voyager en première classe doit, avant de changer de classe, avertir le contrôleur et payer le supplément. Si le voyageur n'a pas avisé le contrôleur avant de changer de classe, celui-ci fait application de l'article soixante-quinze.

 

Micheline Colin

Née en 1930, Micheline Colin obtient en 1947 un Prix d'excellence au Conservatoire de Constantine et devient chef de chœur à l'Opéra de cette même ville, de 1948 à 1962. De 1972 à 1991, elle est enseignante spécialisée dans les écoles primaires de Grenoble avant d'occuper le poste d'Assistante de formation musicale et de chant choral au CNR de cette ville. Elle apporte son concours aux activités lyriques grenobloises, notamment Carmen, La Tosca, La Bohème et à de très nombreux concerts axés sur le chant choral comme le Requiem de Fauré.

Textes de Claude Pascal

 

Polymnie

 

Polymnie

Accueil | Catalogue | Interprètes | Instruments | Compositeurs | CDpac | Stages | Contact | Liens
www.polymnie.net Site officiel du Label Polymnie • © CDpac • Tous droits réservés •