Polymnie
           
Polymnie   Polymnie   Polymnie  
  Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie
 
Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie


Polymnie
Polymnie Polymnie Polymnie
 


Couleurs de Pologne
Miniatures du XXème Siècle
Paris-Varsovie

Juliette Ciesla, piano Alexis Ciesla, clarinette

POL 202 104

11
télécharger le bon de commande



 
 
Polymnie

PolymniePolymniePolymnie

 

Antoni Szałowski Sonatine

Karol Szymanowski Mélodies
Le Chant de la vague/Pieśń o fali
Danse/Taniec

Miłosz Magin Danses polonaises
Cracovienne
Polonaise
Mazur
Danse montagnarde
Kujawiak
Oberek

Krzysztof Penderecki Trois miniatures

Witold Lutosławski Dance Preludes

Francis Poulenc
Chansons polonaises
La Couronne/Wianek
Le dernier Mazour/Ostatni mazur
L'Adieu/Pożegnanie
Le Drapeau blanc/Biała chorągiewka

Kazimierz Serocki Danse/Taniec

Grażyna Bacewicz Cinq pièces faciles

Jean-François Basteau Mazurka

   
         
   

 

Antoni SZAŁOWSKI (1907-1973)
Antoni Szałowski apprend le piano, la direction d’orchestre et la composition en Pologne avant de venir étudier en France avec Nadia Boulanger, pédagogue de renommée mondiale. En 1936 il crée à Paris la Société des Jeunes Compositeurs Polonais et compose alors la Sonatine pour clarinette et piano.
On peut percevoir dans cette œuvre des analogies avec la musique de Francis Poulenc par l’évidence du langage et une certaine poésie, tout particulièrement dans le second mouvement.

Karol SZYMANOWSKI (1882-1937)
Que de somptuosités dans le monde harmonique de Karol Szymanowski ! Bien que brillant pianiste avant tout, c’est par ses compositions qu’il se fait connaître. Sa musique dégage beaucoup de sensualité et de lyrisme et l’on perçoit là, sa forte attirance pour la musique vocale et l’influence de ses voyages en Afrique du Nord.
L’empreinte des post-romantiques tels que Scriabine, Strauss et même Brahms est également perceptible. On peut dire qu’après Frédéric Chopin, il est le premier nouveau grand compositeur polonais. Comme il n’a pas écrit pour la clarinette, nous avons choisi de transcrire deux de ses mélodies composées en 1915, le Chant de la vague et Danse, qui sont à l’origine pour voix de soprano colorature et piano sur des textes de sa sœur, Sofia Szymanowska.

Miłosz MAGIN (1929-1999)
Excellent pianiste, Miłosz Magin étudie parallèlement le violon, le violoncelle, la danse, puis la composition et la direction d’orchestre à l’Ecole Supérieure de Musique de Varsovie. En 1963, sa brillante carrière de soliste international est brutalement interrompue par un grave accident de voiture et il se consacre alors prioritairement à la composition.
D’un caractère résolument populaire, inspirées par sa Pologne natale, ces danses polonaises sont écrites à l’origine pour violon et piano. Avec leur aspect un peu bon enfant allié à une science certaine de l’écriture, nous avons l’impression d’assister à quelques danses de pays, de respirer l’air des montagnes des Tatras ou encore d’atteindre à un doux moment de mélancolie.

Krzysztof PENDERECKI (1933)
Krzysztof Penderecki fait ses études au Conservatoire de Musique de Cracovie, avant d’y enseigner puis d’en devenir le directeur en 1972. À 26 ans, il remporte le Concours des Jeunes Compositeurs Contemporains qui lance brillamment sa carrière. Son écriture musicale est un savant dosage des différents courants esthétiques du XXème siècle.
On peut qualifier les trois miniatures pour clarinette et piano, composées en 1956, comme étant de la fine horlogerie tant la métrique en semble évidente, directe et pourtant si sensible.

Witold LUTOSŁAWSKI (1913-1994)
Représentant prestigieux de la musique polonaise du XXème siècle, Witold Lutosławski déroule une carrière exemplaire où l’élaboration d’une écriture tout à fait singulière et novatrice prédomine. Après la seconde guerre mondiale, qui le prive de cinq longues années de création, il doit s’inscrire bon gré mal gré dans le courant du réalisme socialiste de 1948 à 1956. C’est dans cette période qu’il compose en 1955, Dance Preludes pour clarinette et piano, musique tonale inspirée par le folklore polonais, mais néanmoins pourvue d’une forte empreinte personnelle.

Francis POULENC (1899-1963)
On peut se demander en quoi un compositeur français aurait sa place dans un enregistrement dédié à la musique polonaise. Tout simplement car à la demande d’une cantatrice polonaise, Maria Modrakowska, Francis Poulenc harmonise en 1934 huit Chansons polonaises avec une écriture pianistique proche du style des mazurkas de Frédéric Chopin. Ces chansons très populaires en Pologne sont basées sur des textes relatant l’insurrection de Varsovie de 1831. Nous avons sélectionné et transcrit quatre de ces mélodies.

Kazimierz SEROCKI (1922-1981)
Bien que la danse présentée ici soit de forme assez classique, Kazimierz Serocki fait partie des musiciens polonais très actifs dans l’exploration de nouveaux langages. Cet intérêt se manifeste dès sa sortie du Conservatoire de Musique de Varsovie, puis en 1948 aux côtés de Nadia Boulanger. En 1956 il est l’un des fondateurs du premier Festival International de Musique Contemporaine intitulé Automne de Varsovie.
Danse est une œuvre débordante d’énergie, concise, à l’origine le 3ème mouvement d’une sonatine pour trombone et piano. La transcription pour clarinette a été réalisée par le compositeur lui-même.

Grażyna BACEWICZ (1913-1969)
Femme compositrice, indépendante d’esprit et d’une vitalité étonnante, Grażyna Bacewicz est issue d’une famille de musiciens. Violoniste virtuose dès son plus jeune âge, elle effectue ses études de composition, d’abord à Varsovie puis à Paris dans la classe de Nadia Boulanger. Marquée par ce passage en France, son œuvre s’inscrit dans un certain néo-classicisme jusqu’en 1950, période à partir de laquelle elle décide d’explorer les ressources de l’écriture sérielle. Avec les Cinq pièces faciles pour clarinette et piano, nous sommes en présence d’une œuvre de jeunesse où s’expriment une forme de naïveté enfantine tout autant qu’une certaine profondeur dans les deux mouvements lents.

Jean-François BASTEAU (1961-)
Pianiste, accompagnateur, pédagogue et compositeur, Jean-François Basteau enseigne au conservatoire de Mâcon tout en menant parallèlement une carrière de soliste et de chambriste. Cette mazurka dédiée à Alexis, représente bien l’esprit de notre duo Paris-Varsovie, mélange de fortes influences parentales, polonaises par notre père et françaises par notre mère.

Polymnie

 

Juliette Ciesla – Piano
Médaille d'or du Conservatoire National de Région de Lyon, elle obtient ensuite le Diplôme de Formation Supérieur mention TB au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Piano de Dominique Merlet et Georges Pludermacher, de Musique de Chambre de Christian Ivaldi et Alain Planès et d’accompagnement vocal d’Anne Grappotte. Elle se perfectionne ensuite auprès de Marie-Françoise Bucquet, éminente pédagogue.
En tant que soliste, elle a participé au Concours international de piano Miłosz Magin et a été primée pour la meilleure interprétation des mazurkas de Frédéric Chopin. Elle a également enregistré en 2008 pour le label Cassiopée les 18 nocturnes de John Field. Alors qu’elle affectionne particulièrement la musique de chambre et se produit régulièrement dans des formations diverses, son attirance vers la littérature l’amène à créer des spectacles avec des comédiens. Egalement très intéressée par la pédagogie, elle est titulaire du CA de Piano et enseigne actuellement au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Auxerre dans l’Yonne.

Alexis Ciesla - Clarinette
Après des études au Conservatoire de Région de Lyon, Alexis Ciesla obtient un premier prix de virtuosité de clarinette au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève ainsi qu’un premier prix de clarinette basse de la ville de Paris. Il participe en parallèle, en temps que clarinettiste soliste, à l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales et à l’Orchestre Français des Jeunes. Attiré par la pédagogie, il obtient le Diplôme d’Etat ainsi que le Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de clarinette. Ses attirances musicales nombreuses le mènent vers la musique de chambre, l’orchestre, les musiques improvisées et traditionnelles...
Il est membre fondateur du Doumka Clarinet Ensemble, compose de la musique publiée chez Advance Music, Robert Martin, Billaudot et aux éditions Des Braques pour le livre-disque Halb (conte musical).

Le duo Paris-Varsovie
Frère et sœur de souche polonaise par leur père et française par leur mère, Alexis et Juliette Ciesla nés à quatre années d’intervalle se sont vus éloignés par leurs études musicales respectives à Genève et Paris. Puis l’envie de favoriser à nouveau la fréquence de leurs rapprochements a fait naître en 2004 PARIS – VARSOVIE un duo piano – clarinette qui s’articule autour de compositions françaises et polonaises, avec parfois des extensions à diverses musiques de l’Est.
Ils sont invités à jouer en concert pour le Consulat de Pologne à Lyon ainsi que dans différents festivals ( Est-Ouest» à Die, Printemps de la musique à l’Embarcadère à Lyon...).

 

Polymnie

 

Antoni SZAŁOWSKI (1907-1973)
Before coming to France to study with Nadia Boulanger, worldwide renowned as a pedagogue, he studied the piano. In 1936 he created the Société des Jeunes Compositeurs Polonais (The Young Polish Composers’Association) and composed the Sonata for clarinet and piano. In this work, analogies with Francis Poulenc’s music can be perceived through the evidence of the language and a certain poetry, particulary in the second movement.

Karol SZYMANOWSKI (1882-1937)
How somptuous the harmonic world of Karol Szymanowski is ! Although he was a brilliant pianist, he was renowned for his compositions. His music emanates a lot of sensuality and lyricism, his strong attraction for vocal music and the influence of his journeys in North Africa can highly be perceived. The mark of the post-romantic composers such as Scriabine, Strauss and even Brahms is perceptible as well. We can say that he is the second major Polish composer after Chopin. As he didn’t compose for the clarinet, we chose to transcribe two of his melodies composed in 1915, The Song of the Wave and Dance which are originally composed for voices soprano coloratura and piano adapted from his sister’s pieces, Sofia Szymanowska.

Miłosz MAGIN (1929-1999)
While he was a brilliant pianist, he studied the violin, the cello, dancing, composition and conducting at the same time, at the “Ecole Supérieure de Musique de Varsovie” (Upper Music High School of Warsaw). In 1963 his outstanding career of soloist was interrupted by a serious car accident. Therefore he began to focus on composition.
These very popular Polish Dances, inspired by his native Poland, are originally written for violin and piano.Though their childish aspect combined with a fine knowledge of writing, it seems we are attending some of the native dances, we are breathing the air of the Tatras mountains or it is like attaining a sweet moment of melancoly.

Krzysztof PENDERECKI (1933)
He studied at the Conservatory of Cracovia before teaching and becoming the Director in 1972. At 26 he won the Young Contemporary Composers’ Contest which launched his career. His musical writing is a skillful arrangement of the different aesthetic streams of the 20th century. The Three Miniatures for clarinet and piano can be qualified as being fine time-pieces considering the evidence of the metric, direct but so sensible.

Witold LUTOSŁAWSKI (1913-1994)
He was one of the major composers of the 20th century and one of the preeminent Polish musicians. Witold Lutosławski lead a model career thanks to a remarkable and innovative writingstyle. After the WWII, during which he could not create, he was forced to adopt the Socialist Realism stream from 1948 to 1956. During this period, he composed the Dance Preludes for clarinet and piano, a tonal music, influenced by Polish folk music but nevertheless with a strong personal touch.

Francis POULENC (1899-1963)
We may wonder why a French composer would find a place among recordings dedicated to Polish music .Simply because of a special request from a Polish opera singer, Maria Modrkowska.These songs, very popular in Poland, are based upon texts relating the Warsaw insurrection in 1831.
We have selected and transcribed four of these melodies.

Kazimierz SEROCKI (1922-1981)
Although the classical form of the dance presented here, Kazimierz Serocki belongs to very active Polish musicians as regards the exploration of new languages. He expressed this interest as soon as he left the Conservatory of Music of Warsaw and then, in 1948 working with Nadia Boulanger. In 1956 Serocki was one of the founders of the Warsaw Automn International Contemporary Music Festival. Dance is a work bursting with energy and concise, it was at the origin origin of the 3rd movement of a sonata for trombone and piano.
The transcription for clarinet was carried out by the composer himself.

Grażyna BACEWICZ (1913-1969)
A female Polish composer, independent and showing an amazing vitality, Grażyna Bacewicz came from a musician family. She became a violin virtuoso at a very young age. She began her studies in composition first in Warsaw that then she achieved in Paris where she studied with Nadia Boulanger. Influenced by her stay in France, her work showed a certain neo-classicism until 1950, time when she decided to explore the resources of the serial writing.
Through the Five Easy Pieces for clarinet and piano, we are attending a youthful work where a sort of childish naivety as well as a certain depth are expressed in both slow movements.

Jean-François BASTEAU (1961-)
Pianist and accompanist, pedagogue and composer, Jean-François Basteau is teaching at the Conservatory of Mâcon and is leading a career of soloist and chamber player as well at the same time. This mazurka dedicated to Alexis perfectly represents the spirit of our duo "Paris- Varsovie", a mix of strong parental influences, Polish on our father's side and French on our mother's side.

 

Juliette Ciesla – Pianist
She began studying the piano in Lyon before entering the Paris Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (National Music and Dance School). She obtained the Diplôme de Formation Supérieur in piano under the guidance of Dominique Merlet and then with Georges Pludermacher, in chamber music with Christian Ivaldi and Alain Planès and in vocal accompaniment with Anne Grappotte with honours.
She then went on to perfect her techniques with Marie-Françoise Bucquet, eminent teacher. She obtained the prize for the best interpretation of Frédéric Chopin’s mazurkas at the Milosz Magin International Contest. In 2008 she recorded the whole of John Field’s Nocturnes on the Cassiopée Record Label.
Furthermore, she has worked with actors to create shows mixing literature and music. Juliette Ciesla has also obtained the CA in piano and at the present time teaches at the Auxerre CRD (Departemental Music School).

Alexis Ciesla - Clarinet
After studying at the Regional Conservatory of Lyon Alexis Ciesla was awarded the first Prize of Virtuosity of Clarinet at the “Conservatoire Supérieur de Musique” of Geneva as well as a first Prize of Bass Clarinet from the city of Paris. At the same time, he took part in the “Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales” (World Youth Music Orchestra) and the “Orchestre Français des Jeunes” (The French Youth Orchestra) as soloist.
Attracted by education and teaching skills, he passed the State Diploma as well as the “Certificat d’Aptitude” (Music Higher Diploma) to be a clarinet teacher. His various and numerous musical attractions lead him to chamber music, orchestra, improvised traditional music and so on ... He is one of the foundation members of “Doumka Clarinet Ensemble”, composes music published by Advance Music, Robert Martin, Billaudot and by Des Braques Editions for the Book-CD Halb (a musical tale).

The Paris-Varsovie Duo
Brother and sister from Polish origin on their father’s side and from French origin on their mother’s side, Alexis and Juliette Ciesla, born 4 years apart, were kept far from each other due to their musical studies, in Geneva for Alexis and in Paris for Juliette. Then, as they wanted to see each other more frequently, they founded the Paris-Varsovie Duo based on French and Polish compositions extended sometimes to various Eastern music.
They were invited for a concert performance at the “Consulat de Pologne” (Consulate of Poland) in Lyon and in different festivals (such as “Est-Ouest” in Die, “Printemps de la Musique” at the Embarcadère in Lyon...).

 

 

Polymnie


Accueil | Catalogue | Interprètes | Instruments | Compositeurs | CDpac | Stages | Contact | Liens
www.polymnie.net Site officiel du Label Polymnie • © CDpac • Tous droits réservés •