Polymnie
           
Polymnie   Polymnie   Polymnie  
  Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie  
Polymnie
 
Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie


Polymnie
Polymnie Polymnie Polymnie
 


Quatuor Olifant
Quatuor Olifant, cors • Michel Coquart, Lionel Surin, François Cagnon, Benjamin Chareyron
La Musique de la Région terre Nord-Ouest
Chef de musique principal Jean-François Durand


POL 490 456

11
télécharger le bon de commande



 
 
Polymnie

PolymniePolymniePolymnie

 

Dominique Gable
Virevolte

Daniel Bimbi
To be Horns not to be

Jack Jarrett
Holiday for horns
Allegro

Roland Schoelinck
Vent dominant
Andante
Andante - Allegro
Moderato

Vincent Guyot
Madrigal
Larghetto • Presto non troppo • Andante • Presto • Larghetto

 

en écoute : Madrigal de Vincent Guyot



   
         
   

Le Quatuor de Cors Olifant est le fruit d’une rencontre de musiciens de talent ayant pour vocation première la défense du répertoire d’ensembles de cors. Invités permanents des Rencontres Internationales de Cor de Lisieux, nous avons pu développer et enrichir notre répertoire avec le précieux concours de cornistes émérites (Frank Lloyd, Francis Orval, Daniel Bourgue, Kerry Turner…) et de nombreux compositeurs (Claude Pascal, Jean-Michel Defaye, Dominique Gable, Roland Schoelinck, Vincent Guyot…) Le quatuor se produit régulièrement dans le cadre de stages, colloques, master-classes et concerts en France et à l’étranger.
À la différence des deux premiers albums enregistrés en quatuor seul (Musique Française pour Quatuor de Cors en 2003, et Continental Horns en 2005), ce troisième volet explore un nouveau genre orchestral : le quatuor de cors soliste et orchestre d’harmonie.
Bien que l’on trouve sur ce disque deux œuvres originales (Holiday for Horns et To be Horns not to be), le quatuor Olifant a su s’entourer de compositeurs prestigieux incités à collaborer activement à son projet. Ainsi, nous sommes heureux de vous présenter également trois créations (Virevolte, Vent Dominant et Madrigal) dans un esprit d’ouverture et de sensibilisation à un monde musical encore méconnu.
Pour ce faire, nous avons sollicité la participation des musiciens militaires de la Musique de la Région terre Nord-Ouest et de leur chef, le Commandant Jean-François Durand, qui a su apporter son professionnalisme et sa disponibilité. Nous n’oublierons pas de remercier vivement les musiciens de cette phalange pour leur célérité et leur gentillesse ainsi que les chefs d’État-major pour leur contribution indispensable. Alors, bon vent à vous, auditeurs, en espérant que notre instrument se révèle à vous sous un autre jour.

Lionel Surin

François Cagnon, corniste de l’Opéra National de Paris et professeur à la Ville de Paris
Benjamin Chareyron, corniste de l’Opéra National de Paris
Michel Coquart, soliste, chambriste et professeur à Bernay, Lisieux et Argentan
Lionel Surin, corniste de la Musique des Gardiens de la Paix, professeur à la Ville de Paris


La Musique de la Région terre Nord-Ouest comprend 55 musiciens répartis en deux groupes : orchestre d'harmonie et batterie-fanfare. Hier musique placée sous le signe de la conscription, aujourd'hui musique professionnalisée, elle a pour originalité le fait d'utiliser des instruments typiques de sa région d'implantation : la cornemuse et la bombarde. Pour cette formation ouverte à tous les styles et répertoires, cet enregistrement concrétise le lien Armée-Nation et s’est déroulé sous la baguette du Chef de musique principal Jean-François Durand

www.musiquertno.123.fr


Dominique Gable est né en Allemagne le 30 Avril 1953. Il débute très jeune la musique par l’étude de l’accordéon. À l’adolescence et parallèlement à cet instrument, il entreprend l’étude de la trompette. C'est avec cet instrument, qu’il jouera avec différents orchestres dans toutes les grandes salles de la capitale. Auteur compositeur, il dirige la Musique de la Garde Républicaine depuis 1995.

Virevolte est une composition originale spécialement dédiée à François Cagnon. Elle est le témoignage d’une longue et belle amitié pour un artiste dont l’immense talent n’a d’égal que son humanité.

Daniel Bimbi, compositeur français essentiellement tourné vers l'orchestre d'harmonie. C'est au quotidien, au poste de petite clarinette solo de la Musique des Equipages de la Flotte de Toulon, qu’il côtoie ce passionnant matériau sonore. À la recherche de nouvelles explorations orchestrales et rythmiques, il perfectionne actuellement son écriture auprès de Jan Van Der Roost.

Commande du quatuor Cor à Quatre, la pièce To be Horns not to be écrite pour Quatuor de Cors et Orchestre d'Harmonie est en trois mouvements. Le premier est d'écriture typiquement française, un choral du quatuor soliste sert d'introduction à une rumba lente en guise de deuxième mouvement. Un final endiablé sous la forme d'un boogie woogie entraînera notre quatuor dans ses derniers retranchements.

Jack Jarrett, compositeur, pianiste et chef d’orchestre américain. Natif d’Asheville en Caroline du Nord, il décroche un Doctorat de composition à l’université d’Indiana et un diplôme de chef d’opéra de la Hochschule de Berlin. Lauréat de plusieurs prix internationaux, il devient chef assistant de l’orchestre symphonique de Richmond. Outre son poste de chef de département composition du collège de Berklee, il compose en autre un concertino pour piano, une symphonie et plusieurs œuvres chorales. Il est depuis 2001 vice-président du programme de développement et de recherche chez Notion Music, là où d’ailleurs il intervient en tant que programmateur.

Jack Jarrett écrivit Holiday for horns pour la classe d’orchestre de l’université d’Indiana. Elle fut créée lors d’un concert de fin d’année alors que la tradition voulait qu’un instrument intervienne en tant que soliste. Elle fit office de rappel vu le succès remporté par la classe de cor cette année là. La pièce a été éditée chez Barnhouse en 1967.

Le pianiste et compositeur Roland Schoelinck est né à Anderlues (Hainaut, Belgique) le 3 Janvier 1951. Auteur de diverses œuvres classiques : ballet Armand, poème symphonique : Le fou de Bassan, symphonie : la Conversion du monde, concerto pour Cor : Infinitude, ainsi que des comédies musicales : l'Intrus, la Stèle d'Alenvers, Bouglione parade, et des pièces pour quartette de jazz. Il est aussi arrangeur pour le cinéma (l'Année de l'éveil de Gérard Corbiau) ou pour la télévision.

Vent dominant est né d'une rencontre avec Michel Coquart dans un grand vent de sympathie..., c'est à sa demande que je me suis mis à faire virevolter les notes qui se sont amplifiées au fil de la tempête, ... des notes qui parfois sonnent "blizzard" pendant que les musiciens souffrent en soufflant, ...puis s'ouvrent en "chantant" ..., il y avait tellement de vents différents qu'il était évident qu'ils se transforment en un seul Vent Dominant.
Je le dédie au quatuor Olifant.

Vincent Guyot, né à Saint-Raphaël en 1964, étudie la clarinette, le piano, l'orgue, la direction d'orchestre, l’écriture, l'analyse, l'orchestration et la composition, successivement à Créteil, à Rueil-Malmaison et au CNSM de Paris. De 1999 à 2001, il réside comme compositeur à la Casa de Velázquez à Madrid, puis de 2004 à 2006 à l'abbaye de La Prée, dans l'Indre.
Comme le suggèrent leurs titres : Covadonga, Processions, La Cathédrale, Vespera ou encore Laïssa, la terre tremble !, oratorio créé en 2006 à Paris, la plupart de ses compositions sont d'inspiration religieuse.

Ainsi, le Madrigal pour 4 cors et orchestre d'harmonie est-il basé sur des versets de plain-chant que la liturgie attribue au Temps de l'Assomption : Filia Sion, Assumpta est Maria et Ave maris stella. Les expositions successives de ces mélodies grégoriennes, aux cors ou à l'orchestre, alternent avec des fragments de tarentelle dont le dernier développement permettra le retour amplifié, en cantus firmus, de l'Ave maris stella.
Quant à l'orchestration, compte tenu de la nature de l'œuvre, elle cherche naturellement, par endroits, à reproduire les registrations de l'orgue.

Polymnie

 

The Olifant Quartet was formed after a group of talented musicians met, united by a shared vocation of defending the repertoire of horn ensembles.
As permanent guests of the Rencontres Internationales de Cor de Lisieux, we have been able to develop and enrich our repertoire with a fine selection of outstanding horn players (Frank Lloyd, Francis Orval, Daniel Bourgue, Kerry Turner) and several composers (Claude Pascal, Jean-Michel Defaye, Dominique Gable, Roland Schoelinck, Vincent Guyot). The quartet performs regularly at conferences, master classes and concerts in France and abroad.
In contrast to the first two albums recorded in solo quartet (Musique Française for Horn Quartet in 2003, and Continental Horns in 2005), this third disc explores a new orchestral genre – the soloist horn quartet and harmonic orchestra.
Although this disc has only two original works (Holiday for Horns and To be Horns not to be), the Olifant Quartet surrounded itself with prestigious composers invited to collaborate actively in its project. We are therefore pleased to also present to you three creations (Virevolte, Vent Dominant and Madrigal) in a sense of openness to and appreciation of a yet undiscovered musical world.
To do this, we needed the participation of the Musique de l’Armée de terre Région Ouest and its conductor, Commandant François Durand, who offered his professionalism and availability. We would also to like to express our sincere gratitude to the orchestra musicians for their availability and kindness, and the heads of the Etat-major for their indispensable contribution.
To you, the listeners, we hope that you will discover our instrument in a new light.

Lionel Surin


François Cagnon, musician at Opéra National de Paris and teacher at the Ville de Paris
Benjamin Chareyron, musician at Opéra National de Paris
Michel Coquart, soloist and chamber musician, teacher at Lisieux, Bernay, and Argentan
Lionel Surin, musician at Musique des Gardiens de la Paix and teacher at the Ville de Paris


Musique de la Région terre Nord-Ouest
“This military music formation comprises 55 musicians divided in two groups : harmonic orchestra and percussion. While in the past music was influenced by conscription ; today it has become professionalized, owing its originality to the instruments traditionally associated with its region of establishment – the bagpipes and the bombarde. Open to all styles and repertoires, the recording materializes the link between army and nation and was performed under the baton of Commandant Jean-François Durand.

www.musiquertno.123.fr


Dominique Gable was born in Germany on April 30, 1953. His involvement in music began at an early age, first studying the accordion and later taking up studies of the trumpet while in his teens. Dominique would go on to play the latter instrument with different orchestras in all the great halls of the capital. A writer-composer, he has been conductor of the Musique de la Garde Républicaine since 1995.

Virevolte is an original composition dedicated to François Cagnon. It is the story of a long and beautiful friendship for an artist whose immense talent is matched only by his humanity.

Daniel Bimbi is a French composer whose main expertise is harmonic orchestras. He created this passionate piece while playing solo clarinet of the Musique des Equipages de la Flotte de Toulon. Always searching for new orchestral and rhythmic explorations, he is currently perfecting his composition skills under Jan Van Der Roost.

Head of the Cor à Quatre quartet, the piece To be Horns not to be written for the Horn Quartet and the Harmonic Orchestra is in three movements. The first is written in a traditional French style. A soloist choral quartet serves as an introduction to a slow rumba disguised as a second movement. A final furious piece in the form of a boogie woogie leads our quartet to the end.


Jack Jarrett is a composer, pianist and US orchestra director. Jack is a native of North Carolina. His academic credentials include a Doctorate of Music in Composition from Indiana University and a Diploma in Conducting from the Berlin Hochschule für Musik. As well as winning a number of international prizes, he became the Assistant Conductor of the Richmond Symphony. In addition to his post as head of the composition department at the Berklee College, he has composed a concertino for piano, a symphony and several choral works, to quote just a few. Since 2001 he has been vice-president of the programme of development and research at Notion Music, where he works as a programmer.

Jack Jarrett wrote Holiday for Horns for the orchestral class of Indiana University. It was composed at an end-of-year concert breaking the tradition of a solo instrumental piece. It was recalled after its success by the horn class that year. The piece was recorded at Barnhouse in 1967.


Roland Schoelinck, composer and pianist, is born in Anderlues (Hainaut, Belgium), 3 January 1951. A composer of diverse classical works : ballet Armand, symphony poem : Le fou de Bassan, symphonie : la Conversion du monde, concerto for Horn : Infinitude and non-classical works : Musical comedies : l'Intrus, la Stèle d'Alenvers, Bouglione parade. As well as creating pieces for jazz quartets, he has also composed for cinema (l'Année de l'éveil by Gérard Corbiau) and television.

Vent dominant came about after a sympathetic encounter with Michel Coquart. It was at his request that I was handed the notes which began to amplify during the storm, notes which at times sounded like a blizzard, during which the musicians suffer by blowing, then open by singing. There were so many different winds that it was clear that they would transform themselves into one single Vent Dominant.
I am dedicating this piece to the Olifant Quartet.


Vincent Guyot was born in Saint-Raphaël in 1964. He studied the clarinet, piano, organ, orchestral direction, writing, analysis, orchestration and composition, at Créteil, Rueil-Malmaison and at the CNSM in Paris. Between 1999 and 2001, he was resident composer at the Casa de Velázquez in Madrid, and between 2004 and 2006 at the abbaye de La Prée, in the Indre.

As their titles suggest – Covadonga, Processions, La Cathédrale, Vespera and Laïssa, the earth shakes !, an oratorio composed in 2006 in Paris – most of the compositions have been inspired by religion.

The Madrigal for 4 horns and harmonic orchestra is based on verses of plainsong, which the liturgy attributes to the Temps de l'Assomption : Filia Sion, Assumpta est Maria and Ave maris stella. The successive expositions of these Gregorian melodies – from horns to orchestra – alternate with fragments of tarantella whose last development allow an amplified return, in cantus firmus, of the Ave maris stella. As for the orchestration, given the nature of the work, in places, it seeks to reproduce organ-like sounds.

translation : Géraldine Ring

 

Remerciements au Ministère de la Défense qui a permis cet enregistrement, au Général de Corps d'Armée Dubourdieu Louis pour avoir autorisé la participation de la musique, au Lieutenant-Colonel Sevin Gaëtan commandant le 16ème Groupe d'Artillerie et à tous les personnels de son régiment pour l'excellent accueil qui nous a été réservé.

 

 

 

Polymnie

en écoute : Madrigal de Vincent Guyot

Polymnie

Accueil | Catalogue | Interprètes | Instruments | Compositeurs | CDpac | Stages | Contact | Liens
www.polymnie.net Site officiel du Label Polymnie • © CDpac • Tous droits réservés •